[ Rétrospective] Un ouvrage fondateur: la Table d’Émeraude

Souvenir du 23 JUIN 2017

(source Wikipédia) La Table d’émeraude (Tabula Smaragdina en latin) est un des textes les plus célèbres de la littérature alchimique et hermétique. C’est un texte très court, composé d’une douzaine de formules allégoriques et obscures, dont la fameuse correspondance entre le macrocosme et le microcosme : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

Selon la légende, elle présente l’enseignement de Hermès Trismégiste, fondateur mythique de l’alchimie, et aurait été retrouvée dans son tombeau, gravée sur une tablette d’émeraude. La plus ancienne version connue se trouve en appendice d’un traité arabe du vie siècle. Bien qu’il s’agisse initialement d’un texte de magie talismanique, une erreur de traduction en latin au xiie siècle, a conduit à en faire un texte d’alchimie, largement commentée au Moyen Âge et surtout à la Renaissance.

Malgré le discrédit scientifique de l’alchimie et le développement de la chimie moderne au xviiie siècle, elle a continué à fasciner occultistes et ésotéristes. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Table_d%27%C3%A9meraude)

Je vous en partage le texte mais plusieurs versions existent. Je vous en présenterai ultérieurement

Les Paroles des Secrets d’Hermès, qui furent écrits sur la table d’Emeraude, trouvée entre ses mains, dans l’antre sombre où fut découvert son corps inhumé.

Vrai sans mensonge, certain et très vrai.

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Et ce qui est en haut est comme ce qui en bas, pour réaliser les miracles d’une seule chose.

Et de même toutes choses procèdent d’une seule, par la médiation d’une seule. Ainsi toutes choses naquirent de cette chose unique, par adaptation.

Son père est le Soleil, sa mère la Lune. Le vent l’a porté en son sein. La terre est sa nourrice.

Voici le père de tout le telesme du monde entier. Sa force est entière, si elle est tranformée dans la terre. Tu sépareras la terre du feu, le subtil du grossier, doucement, avec grande ingéniosité.

Il monte de la terre au ciel, et redescend en terre, et reçoit la force des choses d’en haut et de celles d’en bas. Ainsi, tu auras la gloire du monde entier. Et c’est pourquoi toute l’obscurité te fuira. Voici l’énergie forte de toutes les énergies, qui vaincra toutes choses subtiles et pénétrera toutes choses solides.

Ainsi fut créé le monde. Voici que seront des adaptations admirables, dont voici la manière.

C’est pourquoi je m’appelle Hermès le Trois Fois Grand, possesseur des trois parties de la philosophie du monde entier. Ce que j’ai dit de l’opération du Soleil est terminé.

 

table emeraude

La figure mystérieuse d’Hermès

Retrouvez l’article sur la page facebook : ici

hermes

L’alchimie, « scientifique et philosophe, mère de toutes les sciences, aurait été révélée aux Hommes par le dieu Hermès. » (Serge Hutin, l’Alchimie, PUF). Qui est ce Dieu Hermès ? Ou plus précisément, qui sont-ils ? Car, bien qu’une relation étroite lié le Dieu Hermès Grec à Hermès Trismégiste, s’agit-il fondamentalement de la même figure ?

Essayons d’explorer cette figure emblématique de la philosophie qui lui doit son nom. Cet article ne sera que général et lacunaire, une étude beaucoup plus poussée et approfondie serait nécessaire afin d’explorer avec plus de précision l’identité exacte de cette figure emblématique. Cette page étant résolument néophyte, je me cantonnerai à des généralités qui seront malgré tout, je l’espère, éclairantes.

— Hermès grec —

Le Dieu Hermès le plus connu est le Hermès Grec : Ἑρμῆς / Hermễs en grec, Ἑρμᾶς / Hermãs en dorien). Dieu de la célèbre Olympe, son rôle principal est d’être le messager des Dieux (il s’agit déjà d’un clin d’œil, car l’Alchimie n’est-elle pas la science qui nous permet de communiquer avec le Divin, avec les causes réelles et fondamentales de l’Univers spirituel qui nous entoure ?). Ce rôle est accompli grâce à ses sandales ailées, qui le rendent léger et lui permettent de voler des Hommes aux Dieu. Il est également inventeur des poids et des mesures (intéressant pour notre science, non ?), il est le gardien des routes et carrefours et il est le dieu des voyageurs et du commerce. Sur la figure du voyageur, nous verrons plus tard qu’elle peut être assimilée à la figure de l’Ermite errant, alchimiste médiéval typique. Il correspond au Mercure des Romains. Vous avez dit Mercure ? Le mercure n’est-il pas l’un des trois principes fondamentaux en alchimie avec le soufre et le sel ? Cela n’est pas un hasard.

Wikipédia nous mentionne alors 3 Hermès dont l’un d’eux serait le fameux Hermès Trismégiste (« le trois fois grand »), patron des alchimistes et qui donna alors l’adjectif d’hermétique à cette philosophie cachée, « fermée », adjectif qu’on utilise aujourd’hui dans ce sens de « fermeture »

« La généalogie la plus classique d’Hermès à l’époque hellénistique fut élaborée au IIIe ou IIe siècle avant Jésus-Christ. Elle fait commencer la série des Hermès par Thot, qui grava sa science sur des stèles et la cacha. Son fils fut Agathodémon… Le fils d’Agathodémon est le deuxième Hermès, c’est lui que plus tard, au IIe siècle de notre ère, on appelle sou-vent Trismégiste… Et le fils du Trismégiste est Tat » (Antoine Faivre)

Pour aller plus loin sur le dieu Hermès
http://www.1oeuvre-1histoire.com/hermes.html

inventeur des poids et des mesures, gardien des routes et carrefours, des voyageurs et du commerce.

— Hermès trismégiste —

Un glissement semble s’être opéré du Dieu olympique à une figure humaine, existante, peut-être un roi, à qui on attribue des textes, comme le prouve l’ouvrage « Hermès Trismégiste, traduction complète précédée d’une étude sur l’origine des livres hermétiques » par Louis Ménard, cher Guy Trédaniel, 1977, 2016 pour la dernière édition.

Retrouvez une partie du texte ici :

http://remacle.org/bloo…/erudits/hermestrismegiste/etude.htm

achetez le livre ici :

https://www.amazon.fr/Herm%C3%A8s-Trism%C3%A9g…/…/2857070195

L’article Wikipédia est assez complet sur le sujet :

Hermès Trismégiste (en grec ancien Ἑρμῆς ὁ Τρισμέγιστος / Hermễs ho Trismégistos) est un personnage mythique de l’Antiquité gréco-égyptienne, auquel a été attribué un ensemble de textes appelés Hermetica, dont les plus connus sont le Corpus Hermeticum, recueil de traités mystico-philosophiques, et la Table d’émeraude. Les hermétistes, qui lui doivent leur nom, et les alchimistes se réclament de lui.

Le glissement d’une figure divine à un personnage mythique va s’accompagner d’une multiplica-tion : il y aura eu plusieurs Hermès.
La généalogie hellénistique la plus courante date du IIIe siècle ou IIe siècle avant notre ère : le premier Hermès est Thot, et son fils est Agathodé, dont le fils est le deuxième Hermès, et dont le fils est Tat5. C’est ce deuxième Hermès qui sera appelé Trismégiste à partir du IIe siècle de notre ère.

L’origine du surnom Trismégiste (trois fois très grand) est incertaine. Il semble qu’il dérive de la répétition deux ou trois fois du superlatif « très grand » accolé en égyptien au nom du dieu Thot. On le trouve par exemple sur des hiéroglyphes du temple d’Esna ou dans une inscription en démotique, compte rendu d’un conseil du culte d’Isis tenu près de Memphis en -172. Les premières occurrences en grec se trouvent chez Athénagoras d’Athènes (133-190) et Philon de Byblos (64-141).

Dans son De Natura Deorum (-45), Cicéron rapporte qu’il y eut cinq Mercure et que c’est le cinquième, réfugié en Égypte pour avoir tué Argus (appellation d’Argos en latin), qui est appelé Thôt.
Selon une légende accréditée par l’astrologue arabe Albumasar vers 850 dans son Introductorium majus, suivie par Robert de Chester ou Pietro d’Abano, il existe trois Her-mès. Le premier Hermès est petit-fils d’Adam, il a vécu en Égypte avant le déluge. Le deuxième Hermès a vécu après le déluge de Babylone, il connaissait la philosophie, la médecine et l’arith-métique, il fut le maître de Pythagore. Le troisième Hermès a vécu en Égypte, il pratiquait la phi-losophie naturelle et la médecine et il a inventé l’alchimie.

Petit cadeau : le corpus hermeticum d’Hermès

http://frequentiels.com/…/upl…/2015/10/Corpus-Hermeticum.pdf

Corpus-Hermeticum

La Table d’Emeraude, où la lire?

La Table d’Emeraude, suite

J’ai parcouru plusieurs éditions de ce précieux, bien qu’obscur, texte. La meilleure est celle proposée par les Belles Lettres, préface de Didier Khan, 5 ème tirage de 2012. En effet, non seulement j’ai trouvé la préface d’une grande clarté et riches en sources, mais les notes sont également très instructives. Vous la trouverez à cette adresse: https://www.lesbelleslettres.com/…/1340-la-table-d-emeraude…

La table des matières est truculente.

Préface de Didier Kahn

Le Livre du secret de la création, par le pseudo-Apollonios de Tyane

La Table d’émeraude
Version arabe extraite du Livre du secret de la création
Version arabe extraite du Secret des secrets du pseudo-Aristote
Version latine du Livre du secret de la création, traduit de l’arabe par Hugues de Santalla
Version latine du Secret des secrets du pseudo-Aristote, édité et commenté par Roger Bacon
Version française anonyme versifiée en moyen français (XVe siècle)
Version française anonyme versifiée (XVIe siècle), remaniée par Clovis Hesteau de Nuysement (1621)
Traduction française de la « vulgate » latine, avec son Commentaire par Hortulain (XIVe siècle)
Commentaire extrait d’Atalanta fugiens (La fuyante Atalante) par Michaël Maier (1617)

Sept traités ou chapitres dorés d’Hermès Trismégiste

Le Livre de Cratès

C’est l’édition que personnellement je recommande.
Je vous mets le lien pour un dossier pdf que je n’ai pas encore consulté, je ne peux attester de sa qualité, mais c’est toujours bon à prendre.

Charlisban.

tabula

http://www.morgane.org/tabula.pdf

édition la table d'emeraude

Un ouvrage fondateur: la Table d’Émeraude

(source Wikipédia) La Table d’émeraude (Tabula Smaragdina en latin) est un des textes les plus célèbres de la littérature alchimique et hermétique. C’est un texte très court, composé d’une douzaine de formules allégoriques et obscures, dont la fameuse correspondance entre le macrocosme et le microcosme : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

Selon la légende, elle présente l’enseignement de Hermès Trismégiste, fondateur mythique de l’alchimie, et aurait été retrouvée dans son tombeau, gravée sur une tablette d’émeraude. La plus ancienne version connue se trouve en appendice d’un traité arabe du vie siècle. Bien qu’il s’agisse initialement d’un texte de magie talismanique, une erreur de traduction en latin au xiie siècle, a conduit à en faire un texte d’alchimie, largement commentée au Moyen Âge et surtout à la Renaissance.

Malgré le discrédit scientifique de l’alchimie et le développement de la chimie moderne au xviiie siècle, elle a continué à fasciner occultistes et ésotéristes. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Table_d%27%C3%A9meraude)

Je vous en partage le texte mais plusieurs versions existent.

Les Paroles des Secrets d’Hermès, qui furent écrits sur la table d’Emeraude, trouvée entre ses mains, dans l’antre sombre où fut découvert son corps inhumé.

Vrai sans mensonge, certain et très vrai.

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Et ce qui est en haut est comme ce qui en bas, pour réaliser les miracles d’une seule chose.

Et de même toutes choses procèdent d’une seule, par la médiation d’une seule. Ainsi toutes choses naquirent de cette chose unique, par adaptation.

Son père est le Soleil, sa mère la Lune. Le vent l’a porté en son sein. La terre est sa nourrice.

Voici le père de tout le telesme du monde entier. Sa force est entière, si elle est tranformée dans la terre. Tu sépareras la terre du feu, le subtil du grossier, doucement, avec grande ingéniosité.

Il monte de la terre au ciel, et redescend en terre, et reçoit la force des choses d’en haut et de celles d’en bas. Ainsi, tu auras la gloire du monde entier. Et c’est pourquoi toute l’obscurité te fuira. Voici l’énergie forte de toutes les énergies, qui vaincra toutes choses subtiles et pénétrera toutes choses solides.

Ainsi fut créé le monde. Voici que seront des adaptations admirables, dont voici la manière.

C’est pourquoi je m’appelle Hermès le Trois Fois Grand, possesseur des trois parties de la philosophie du monde entier. Ce que j’ai dit de l’opération du Soleil est terminé.the-emerald-tablet-of-hermes